News - Mise à jour le 7 avril 2004

Janvier 2004
Décembre 2003
Juillet 2003
Mai 2003
Avril 2003
Mars 2003
Février 2003
Janvier 2003
Décembre 2002
Novembre 2002
Octobre 2002
Septembre 2002


Revenir au titre

Janvier 2004 :

Les 16, 17 et 19 janvier : réalisation des essais tomographiques. Les signaux sismiques passent bien dans l'argile wealdienne, mais des problèmes sont rencontrés dans les terrains sur et sous-jacents. L'interprétation des mesures est en cours.


Revenir au titre

Décembre 2003 :

Les 4 et 5 décembre a eu lieu la première phase des essais de tomoghraphie sismique en profondeur dans l'argile wealdienne. Le but de ces essais était de tester le matériel et d'évaluer les problèmes de manipulation (350 m de profondeur !). Une partie du matériel semble défectueux et des réparations sont nécessaires.


Revenir au titre

Juillet 2003 :

Le 7 juillet, une campagne d'essais prélimaires de tomographie sismique à faible profondeur a été réalisée dans le but d'évaluer la technique et le matériel (test d'un "sparker" comme source d'ondes sismiques).


Revenir au titre

Mai 2003 :

Les résultats des analyses approfondies des ossements provenant des cotes -296.5 et -309 m qui avaient été confiés en février dernier à A. de Ricqlès (Chaire de biologie historique et Evolutionnisme, Collège de France et UMR 8570 CNRS) pour examen histologique viennent de nous parvenir. L'examen a révélé dans tous les échantillons les structures caractéristiques du tissu osseux. Par ailleurs, dans les fragments provenant de la cote -296.5 m, on a observé des fragments disloqués correspondant à des tissus dentaires de vertébrés.


Revenir au titre

Avril 2003 :

Les diagraphies ont été réalisées dans les forages BER2 et BER4. Les analyses sismiques par tomographie auront lieu dans le courant du mois de juin.


Revenir au titre

Mars 2003 :

La campagne de sondages vient de se terminer avec la fin du forage n°2. Le forage a été réalisé jusqu'à une profondeur de –361.45 mètres par rapport au sommet du terril. Les argiles wealdiennes ont été recoupées sur une hauteur de plus ou moins 25 mètres entre –266 et –291 mètres. Aucune trace de grands fossiles n'a été trouvée dans les niveaux argileux recoupés.

La phase suivante du travail consistant à réaliser les études géophysiques débutera dans les prochaines semaines.

Mercredi 5 mars 2003 :

Arrêt du carottage sur le sondage BER2 à -361.45 m dans des schistes houilliers.


Revenir au titre

Février 2003 :

Mardi 18 février 2003 :

Sortie du wéaldien à environs -291 m dans le sondage BER2.

Jeudi 13 février 2003 :

Le carottage est repris sur le forage BER2 à la profondeur de -267 m. Les carottes remontées sont des carottes d'argiles wéaldiennes.


Revenir au titre

Janvier 2003 :

Suite aux intempéries du mois de janvier, et à des problèmes mécaniques, le forage BER2 ne peut être repris en carottage avant le 31 janvier.Pendant cette période, le trou s'est s'est effondré sur une cinquantaine de mètres qu'il faudra reforer durant les prochains jours.


Revenir au titre

Décembre 2002 :

Jeudi 19 décembre 2002 :

Le forage BER4 est arrêté à la cote -330 m.

Mercredi 18 décembre 2002 :

Passage dans des couches gréseuses à -310 m dans le forage BER4. Le forage serait déjà dans le houillier.

Mardi 17 décembre 2002 :

Arrêt du forage destructif BER2 à -268 m : l'analyse des cuttings laisse présager que le forage vient de pénétrer dans les argiles wéaldiennes.

Lundi 16 décembre 2002 :

Début de la phase de carottage sur le forage BER4.

Mercredi 11 décembre 2002 :

La profondeur de -265 m a été atteinte en fin de nuit sur le forage BER4. La décision a été prise de stopper le forage destructif car les cuttings qui remontaient avec la boue de forage semblaient être de l'argile sombre.

Lundi 2 décembre 2002 :

Une conférence de presse est organisée afin de présenter les premiers résultats du premier forage qui s'est terminé le mardi 26 novembre en matinée. Voir article distribué lors de la conférence de presse.

Préparation des forages BER4 et BER2. Ces deux forages seront réalisés en destructif jusqu'au sommet des argiles wéaldiennes, et seront carottés par la suite dans les argiles.


Revenir au titre

Novembre 2002 :

Mardi 26 novembre 2002 :

La côte finale de -349.95 m. Le forage a été arrêté dans des schistes houillers. Le sondage BER3 va être diagraphié et ensuite équipé de tubages PVC pour les futures analyses sismiques (tomographie).

Vendredi 22 novembre 2002 :

Le sondage BER3 vient de sortir des argiles wéaldiennes et de pénétrer dans le socle houiller aux environs de 315 m.La décision est prise de continuer le forage sur environs 30 mètres.

Jeudi 21 novembre 2002 :

Des filons pyriteux ont été observés dans les carottes remontées à la surface. Les formes pyritisées particulières font croire à des fossiles. Les échantillons sont rapatriés à Mons pour examens approfondis.

Jeudi 14 novembre 2002 :

Les analyses chimiques réalisées par l'équipe de géologues du Service de Géologie Fondamentale et Appliquée de la FPMs confirment que les argiles recoupées sont des argiles wéaldiennes.

Jeudi 7 novembre 2002 :

La côte -266.40 m est atteinte sur le Forage BER3. Le conglomérat de base vient d'être passé et le sondage pénetre dans des argiles à environs -265 m (Argiles wéaldiennes?) Des analyses vont être réalisées dans le courant de la semaine prochaine pour éclaircir ce point...


Revenir au titre

Octobre 2002 :

En date du 30 octobre 2002, la cote -262.10 m a été atteinte dans le forage BER3. Différentes couches lithologiques ont été recoupées : des craies entre -8 m et -56 m, des marnes entre -56 et -75 m, des calcarénites entre -75 m et -103 m, des calcarénites et conglmérats en alternance entre -103 m et -171 m et des grés calcareux à partir de -171 m. La présence de nombreuses failles dans les carottes laisse présager que l'on est bien dans le Cran aux Iguanodons, mais on n'a toujours pas de trace des argiles wéaldiennes.


Revenir au titre

Septembre 2002 :

Après le stade d'avant projet et d'étude de faisabilité, le projet des iguanodons de Bernissart prend une nouvelle ampleur avec le début des travaux de forage. Les avants trous des forages BER3 et BER4 sont réalisés début septembre, et le forage BER3 est débuté en le 24 septembre 2002.